CONSEILS
JOSERA
Conseil d'alimentation gratuit

Tél. 03 88 19 10 69
Du lundi au vendredi de 8h à 19:30h et le samedi de 8h à 16h

  1. Le Berger blanc suisse : un chien de berger robuste, vif et intelligent

    Le Berger blanc suisse : un chien de berger robuste, vif et intelligent

    C’est un chien de grande taille qui va peser entre 25 et 40 kilos, et se montre très vif, intelligent et avec l’envie forte de faire plaisir à son propriétaire. Il est très proche de ses maîtres et supporte mal la solitude, mais bien dressé, c’est un chien extrêmement sociable qui en fait un compagnon de qualité avec des enfants.

    Lire l’article »
  2. Les chiens qui restent petits

    Les chiens qui restent petits

    Les chiens qui restent petits toute leur vie sont très appréciés du public depuis plusieurs décennies. Adaptés à la vie en appartement, faciles à déplacer, affectueux et loyaux, ces chiens mignons qui ne grandissent pas sont les compagnons idéaux d’une personne vivant seule ou d’un couple urbain. Attention ! Qui dit petit ne veut pas dire calme et ce chien très énergique affiche souvent un comportement vif et obstiné !

    Lire l’article »
  3. Le chien-loup de Saarloos

    Le chien-loup de Saarloos

    Fruit du croisement entre un berger allemand et une louve, le chien-loup de Saarloos (appelé aussi chien-loup tchécoslovaque) est un animal aux allures sauvages, qui ressemble encore beaucoup à ses ancêtres. Sa gueule lupoïde et sa démarche fluide, ainsi que son caractère parfois farouche en sont les principales preuves. Cet animal est pourtant tendre et loyal, pour peu que son maître sache se faire apprécier et respecter.

    Lire l’article »
  4. Chien finnois de Laponie

    Chien finnois de Laponie

    Le finnois de Laponie, ou lapinkoïra, est célèbre pour ses yeux doux dont se dégage une impression de sérénité et de gentillesse. Chien utilisé pour garder les troupeaux de rennes, le berger finnois de Laponie est toujours plébiscité pour ses talents de chien de garde et aide parfois dans la protection civile.

    Lire l’article »
  5. Chien de traîneau

    Chien de traîneau

    La meute de chiens d’attelage était initialement sollicitée pour transporter des cargaisons, notamment dans des lieux enneigés ou accidentés, où les chevaux avaient difficilement accès. Le museau et les pattes de ces chiens sont vascularisés de façon à ce qu’ils soient protégés du froid et puissent avancer sans danger sur des surfaces glacées ou enneigées. Ils sont en outre parfaitement capables de tenir plusieurs mois dans des environnements polaires.

    Lire l’article »
  6. Le braque allemand

    Le braque allemand

    Sous ses allures nobles, se cache une des plus anciennes races de chiens d'arrêt. Le braque allemand est né de croisements entre différents chiens de chasse de l'Europe centrale et de l'Europe de l'Ouest. Dans un premier temps exclusivement destiné à la quête (recherche du gibier), les multiples qualités du braque allemand en ont vite fait l'allié des chasseurs de toutes catégories.

    Lire l’article »
  7. Bouvier des Flandres

    Bouvier des Flandres

    Sous ses airs bourrus, le bouvier des Flandres est en réalité un amour de chien… au caractère bien trempé. De la race des bouviers, ce chien était initialement en charge des troupeaux de gros bétails en Belgique et dans les environs. Aujourd’hui, comme la plupart des bergers, il se destine à la simple compagnie de l’humain même si ses instincts protecteurs en font un chien adapté à la protection civile.

    Lire l’article »
  8. Chien Beagle

    Chien Beagle

    On ne sait pas exactement quand la race du beagle est apparue. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’il descend probablement d’une espèce de chien de chasse. Ce petit chien adorable et très prisé des familles est aussi un redoutable chien de meute qui n’a pas son pareil pour traquer le petit gibier et les sangliers. Aujourd’hui, le beagle peut se contenter d’un petit jardin, mais conserve de ses instincts de chasseur une grande énergie, un ennui facile et une certaine obstination qui font de lui un animal très attachant dont le dressage est un défi à relever.

    Lire l’article »
  9. Le chien de Berger

    Le chien de Berger

    Depuis toujours, les chiens de berger accompagnent les éleveurs et les bergers dans la conduite des troupeaux. Ils aident à regrouper ou diviser les bêtes lors des déplacements comme les transhumances et protègent aussi les troupeaux des prédateurs. Si de nos jours le travail pastoral tend à se raréfier, l'intelligence, la vigueur et l'instinct de protection des chiens de berger leur ont permis de trouver leur place dans des corps de métier dits de “protection” tels que l'armée, la police ou le gardiennage privé.

    Lire l’article »
  10. Le Bouvier Bernois : un chien social, affectueux apprécié des familles

    Le Bouvier Bernois : un chien social, affectueux apprécié des familles

    La première appellation du Bouvier Bernois était Dürrbächler, en rapport avec le canton de Suisse d’où il provient. Aujourd'hui le chien aux trois couleurs est connu sous le nom de Bouvier Bernois. A l'origine, comme son nom le laisse deviner, la race vient de Suisse, plus précisément de la région bernoise. Il s'agit d'un chien de ferme typique qui était utilisé dans les pré Alpes au Sud de Berne comme chien de garde, de troupeau (gardait les troupeaux de vaches) et de trait (transportait le lait issu de la traite des vaches).

    Lire l’article »
Posts loader